Comment traiter les troubles du comportement d’un jeune enfant ?

comportement d'un jeune enfant

Être parent n’est pas chose simple. Tout le monde désire offrir à ses enfants une vie équilibrée et un environnement où ils pourront s’épanouir pleinement. Toutefois, il n’y a presque aucun manuel qui soit réellement efficace. Ce qui marche pour certains ne fonctionne pas toujours pour les autres. Il peut alors arriver que les parents et les enfants ne se comprennent pas et finissent par s’éloigner, ne plus se parler et porter des jugements au lieu de communiquer et régler les tensions. Dans certains cas, lorsque l’enfant se sent mal aimé, négligé ou incompris, il commence à adopter une attitude différente. Il s’agit ici alors de troubles du comportement. Les situations varient d’un enfant à un autre. Il se peut qu’il devienne hyperactif ou au contraire, complètement silencieux. L’un ou l’autre, il n’est pas toujours évident de faire face à ce genre de problèmes. Gérer les enfants demande généralement de la délicatesse et un certain savoir-faire. Pour traiter efficacement les troubles du comportement chez un jeune enfant, voici quelques conseils et informations qui pourront vous être utiles.

Instaurer des règles strictes, mais raisonnables

Les troubles du comportement s’expriment d’une manière différente qu’il est difficile de les identifier et les reconnaître. L’enfant atteint de troubles de comportement dépasse les limites. Pour traiter les troubles du comportement d’un jeune enfant, il est nécessaire d’instaurer des règles, que ce soit à la maison ou à l’école. Pour que les enfants puissent les assimiler rapidement et les comprendre, il est toutefois conseillé d’imposer 5 règles au maximum. Plus le nombre des règles est élevé, plus il sera difficile de les respecter. Pour trouver quelles sont les règles indispensables et importantes, l’idéal est de commencer par chercher des idées adaptées à l’âge des enfants. Celles-ci doivent être par la suite formulées de façon positive. Évitez de les dicter comme une obligation sous peine de mettre l’enfant dans une situation encore plus ingérable. Il est important de lui expliquer de manière à ce qu’il puisse comprendre rapidement. Pour assurer que ces règles soient respectées, choisir des sanctions sévères pour son âge est aussi nécessaire. Chaque transgression encourt à des punitions. Pour avoir une petite idée de ce que vous pourrez proposer, allez sur www.fredericarminot.com. Vous y trouverez quelques conseils pratiques sur comment traiter les troubles du comportement en fonction de l’âge ou des symptômes présentés par l’enfant.

Montrer et dire régulièrement à l’enfant qu’il est aimé

Lorsqu’un enfant se sent abandonné, il se fait des idées comme quoi il n’est pas parfait, il n’est pas à la hauteur ou n’est tout simplement pas désiré. Toutes ces pensées peuvent causer des troubles du comportement qui peuvent se traduire par des agissements agressifs, de la révolte face aux règles ou de la frustration. Les troubles peuvent aussi se manifester par des craintes qui vont pousser l’enfant à commettre des actes irréparables. Ceci dans le but de se faire remarquer. Il va alors attirer l’attention sur lui ou chercher de l’amour ailleurs en usant de certaines techniques qui peuvent le détruire à petit feu. Pour le remettre sur le droit chemin et l’aider à rester sur cette voie, il est important de lui rappeler régulièrement qu’il est aimé et écouté. Il n’est pas nécessaire de le lui dire. Les actes comptent d’ailleurs plus que les mots. Pour lui prouver votre implication, n’hésitez pas à partager ses idées, à comprendre ses points de vue et à communiquer au lieu d’imposer uniquement votre autorité. Pour stopper ou limiter au maximum les symptômes des troubles du comportement, les parents doivent également prendre en considération les gestes non verbaux. Un essoufflement en pleine conversation, les yeux qui se lèvent au ciel, des tics de nervosité… chaque geste véhicule un message, que ce soit de la part de l’enfant ou de l’institutrice. Il est essentiel de s’assurer que ces gestes corporels démontrent uniquement votre intérêt pour que l’enfant se sente important. Bien que cela semble peu important, il s’agit d’une technique efficace pour diminuer les actes tels que les intimidations, harcèlements et vols à l’étalage.

Apprendre à l’enfant à externaliser ses émotions 

Dans la plupart des cas, les troubles du comportement chez les jeunes enfants sont causés par des émotions refoulées. Il peut s’agir de la colère, de la tristesse ou de l’angoisse. Lorsqu’ils n’arrivent pas à les exprimer ou souhaitent délibérément les cacher par peur d’être jugés ou méconnus, ces ressentis finissent par les dévorer de l’intérieur. L’enfant commence alors à les réprimer. À un moment donné, toutes ces émotions explosent. Il n’arrive plus à gérer ce qu’il ressent ni à comprendre ce qui lui arrive réellement. Pour éviter ce genre de problème, il est nécessaire d’apprendre à l’enfant à s’exprimer ouvertement, et cela, dès l’âge de 2 ans. En parallèle, pour que l’enfant puisse avoir confiance, vous devez en faire de même. Lorsque votre enfant fait une bêtise, prenez le temps de lui montrer la bonne voie. Lorsqu’il réussit un exploit, n’hésitez surtout pas à le féliciter. Ces gestes vont l’aider à avoir plus confiance en lui et à se sentir écouté. Cette astuce est à la fois un moyen de prévenir et de limiter les symptômes de trouble du comportement. Bien évidemment, chaque cas peut être différent. Toutefois, externaliser ses émotions reste un conseil efficace pour éviter les explosions de colère ou au contraire, les envies suicidaires et la dépression. 

Suivre une thérapie psychothérapique

Quel que soit le trouble du comportement présenté par l’enfant, la solution la plus sûre et pérenne de traiter ses troubles est de consulter un expert. Le devoir d’un psychothérapeute consiste principalement à déceler les symptômes et déterminer leurs causes. Lui seul pourra réaliser un diagnostic fiable et trouver les traitements adaptés. Pour trouver un psy compétent et expérimenté dans les troubles du comportement, vous pourrez soit demander à des proches soit chercher sur internet. Dans ce cas-ci, il est fortement conseillé de lire les témoignages des clients avant de faire un choix. En général, les clients postent sur ces sites leurs expériences. Ils parlent de leurs vécus et des compétences des psychothérapeutes qui ont pris en charge leurs enfants. N’hésitez pas à lire ces commentaires pour avoir un avis sur le médecin en question. Que votre enfant se révolte avec férocité, qu’il travestit la vérité ou présente des comportements plus graves, vous devez vous assurer que le psychothérapeute de votre choix puisse l’aider à sortir de cette phase indemne.

Prendre des médicaments adaptés

Si les troubles du comportement chez le jeune enfant se révèlent graves, la pharmacothérapie peut s’avérer indispensable. Ce traitement consiste à soigner les troubles sous-jacents tels que la dépression ou l’anxiété. Seul un professionnel peut prescrire les médicaments à prendre et seulement une fois qu’il aura réalisé un diagnostic. Bien que les parents affirment que leur enfant présente des troubles psychiques, des signes de trouble déficitaire de l’attention, il est toujours recommandé d’avoir un autre avis et de préférence par un expert. Si vous avez des problèmes d’ordre financier, n’hésitez pas à comparer les offres. Bien que les honoraires des professionnels varient d’un expert à un autre, ils ne doivent pas coûter trop cher. De nombreux cabinets et instituts proposent d’ailleurs des prix abordables pour permettre à chacun de soigner son enfant sans devoir se démener pour rejoindre les deux bouts.

Développement psychomoteur de l’enfant : l’essentiel à savoir
Dénicher des vêtements pour enfants à prix soldés