Installer un cadre serein de travail, après le goûter

Les devoirs sont donnés aux élèves pour renforcer les acquis des cours en classe. Pourtant c’est bien connu ce n’est pas toujours un moment qui rime avec la joie à la maison, d’autant plus qu’il y en a dans plusieurs matières différentes. Il faut toutefois s’atteler à cette tâche, une fois le gouter terminé. Pour motiver votre enfant, vous pouvez alors l’installer dans un environnement propice au travail.

Une ambiance studieuse chez soi

Les cours sont finis, mais le travail ne s’arrête pas en franchissant les portails de l’école pour votre chérubin. Une fois arrivés à la maison, un bref moment de répit avec des collations devrait permettre à vos enfants de souffler un peu avant de se remettre au travail. Ce petit moment de détente n’est pas à négliger puisqu’il est important de se changer les idées pour bien se concentrer. Le premier critère pour un bon cadre de travail est avant tout la tranquillité. Pour pouvoir se concentrer votre enfant a besoin de calme donc bannissez les ordinateurs, consoles de jeux, téléphone portable, télévision ou tous autres écrans qui pourraient distraire vos enfants. Privilégiez les pauses, la maison n’est pas l’école alors vous pouvez leur accorder plus de temps d’accalmie.

Les lieux les plus indiqués

Croyez-le ou non certain atmosphère sont plus propice que d’autre pour un bon apprentissage  et ceux en fonction de l’âge de l’enfant. S’ils sont plus jeunes et sont encore à l’école primaire, ils ont besoin d’un peu d’aide. Le mieux serait un endroit om vous pourriez vaquer à vos occupations et qui conviendrait aussi pour qu’il puisse étendre tous ses livres. La table de la cuisine est parfaite à cet effet. Ensuite s’ils sont plus âgés et sont déjà au secondaire ou au lycée un endroit plus clos serait plus adapté. Les ados n’aiment pas trop se faire assister et gardent jalousement leur intimité.

Une assistance qui n’est pas envahissante

Durant plusieurs années notamment la primaire, les enfants ont encore besoin d’assistance parentale pour les devoirs. Bien sûr les parents n’iront pas donner simplement la réponse aux enfants, mais plutôt les guider pour trouver la solution aux problèmes et éventuellement corriger leurs fautes. Si vous êtes nounou ou que vous avez la garde d’enfant, temporairement n’oubliez qu’ils ont leur propre méthode de travail que vous ne devriez pas bousculer, mais soutenir. Pour qu’ils puissent faire leur devoir avec votre recours vous devriez leur laisser une certaine autonomie. Une indépendance ne signifie pas non plus de la négligence, attention. Évitez de leur mettre la pression en critiquant leur écriture ou en les rabâchant sur un sujet qu’ils maîtrisent mal. Soyez patient, mais attentif.

Renseigner sur les programmes et les méthodes actuels en matière d’éducation
Il n’y arrive pas : restez positif et rassurez le sur ses capacités !