Comment les aider sans répondre à leur place ?

La scolarité de leur enfant est un sujet sensible pour tous parents. En dehors des réunions ponctuelles entre professeurs-parent, les devoirs sont les seuls vrais repères concernant la situation scolaire de leurs enfants. Il est donc normal pour les parents de vouloir s’impliquer dans l’éducation de leur chérubin à travers les devoirs. Pourtant la limite est mince entre aider et répondre à leur place.

Faire ses devoirs ne lui rend pas service

Lorsque les difficultés surviennent, l’heure du devoir peut se révéler très frustrante. Votre enfant a du mal à suivre en classe et cela se reflète quand il peine à faire ses devoirs. Il est alors dissipé et piqué une crise de larmes. Dans de tels cas, les parents désorientés se mettent à faire leur devoir à leur place ou en leur soufflant la réponse tout bêtement. Une alternative très alléchante en derniers recours dans des situations critiques, mais qui n’aident absolument pas votre enfant et que vous ne devriez jamais faire. Les devoirs sont faits pour récapituler et tester les connaissances acquises dans la journée, les enfants n’apprendront rien si vous faites leurs devoirs à leurs places. Ils n’ont tireront aucune satisfaction du travail personnel et perdront leur autonomie.

Rendre l’environnement plus studieux

Le rôle des parents dans les devoirs est avant tout une assistance qui intervient en cas de besoin. Ces besoins sont plus prononcés à mesure que les enfants sont jeunes. Dans un premier temps en tant que parents vous pouvez installer un cadre studieux propice à la concentration. Pour cela il faut éloigner les écrans qui pourraient être source de distractions pour vos enfants. Ensuite, veuillez avec votre enfant à établir un programme de la soirée pour savoir combien de temps prendrait tel ou tel exercice. Gardez en tête que le temps de concentration des enfants est limité, pour cela tirez au mieux parti des minutes d’attentions.

Guider sans souffler les réponses

Laisser à votre enfant le temps de travailler par lui – même est essentiel. Ce que vous pouvez faire par contre c’est éventuellement corriger et de revoir les devoirs avec lui (sans jouer les deuxièmes professeurs). Vous pouvez également lui proposer des changements sans modifier significativement son travail. Ne soyez pas envahissant pendant qu’il fait ses exercices, et laissez à votre enfant le temps qu’il lui faudra. Encouragez-le, transmettez-lui des pensées positives pour qu’il soit motivé sans être trop dérangeant. Au moment d’apprendre les leçons, vous pouvez tout à fait participer, et même instaurer quelques jeux ludiques comme « question pour un champion » basé sur ses leçons. Si vous avez confié la garde d’enfant à une nounou, transmettez-lui ces instructions pour ne pas chambouler les habitudes des enfants.

Renseigner sur les programmes et les méthodes actuels en matière d’éducation
Il n’y arrive pas : restez positif et rassurez le sur ses capacités !