A chaque âge son quotat d’heures de sommeil, de 0 à 18 ans

Le sommeil est indispensable au bon fonctionnement de tout être humain. Si au cours de notre vie les besoins de sommeil évoluent, ces changements bouleversent parfois les habitudes des individus. Le sommeil des enfants doit être surveillé de près par les parents pour qu’ils puissent grandir et rester en santé. Le manque et l’excès de repos est dangereux pour la santé il faut alors suivre un quota précis en fonction de l’âge.

L’importance du repos

Le sommeil est essentiel au bon développement d’un enfant, mais pas que. Une quantité de sommeil de qualité est aussi un facteur important pour la santé. Pour un enfant il est d’autant plus indispensable puisque durant la phase profonde du sommeil les hormones de croissance se libèrent. Durant cette même phase connue sous le nom de sommeil réparateur, le système immunitaire se renforce également. Pourtant atteindre cet état d’inconscience ne se fait pas facilement et nécessite le passage par d’autres phases du sommeil qui durent en moyenne 90 minutes chacune, sans compter le moment d’endormissement. Telle est la raison pour laquelle les heures de sommeil des enfants ne doivent jamais venir à manquer.

Conditions pour bien dormir

Le saviez-vous ? Selon une étude, depuis une décennie les enfants à partir de 3 ans réduiraient leur sommeil de 10 minutes par nuit. Cela s’explique par un retardement « progressif » du coucher. Afin d’éviter cela, les parents devraient prendre quelques précautions. Enfant ou adultes, devraient éviter les écrans 30 minutes avant le coucher, exit les films du soir avant de dormir. Les petites histoires du soir devraient alors se lire au bon vieux format papier et non sur liseuse. Si jamais vous avez un ado qui a des troubles du sommeil, évitez les somnifères autant que possible.

Les besoins selon les âges

Toute personne qui a la garde d’enfants devrait connaitre les besoins en termes de sommeil par jour selon la tranche d’âge. Plus les enfants sont jeunes plus ils sont besoin de repos. Entre la naissance et le 3e mois, il faut compter 14 à 17 heures de sommeil, avec 3 à 10 siestes comprises. Puis jusqu’au 12e mois un rythme de 12 0 15 heures est nécessaire, mais moins de siestes intermittentes. Les bébés ont besoin en moyenne de 13 heures de sommeil. Puis vers l’âge préscolaire, il est plus conseillé de limiter les siestes à une seule séance pour favoriser une nuit de 11 heures de sommeil. À partir des 6 jusqu’à l’adolescence 9 à 11 heures sont largement suffisantes. De la puberté à la 18e année, 8 à 10 heures par jour sont à respecter.

Comment lui expliquer ce qu’est un cauchemar en calmant ses angoisses ?
Que faire si il réclame ses parents ?