Quel type d’alèse choisir ?

alèse

Normalement, lors d’un achat d’un matelas, il faudrait penser à ajouter une protège matelas dans son panier, ou aussi appelé « alèse ». En effet, une literie durera très longtemps lorsqu’elle est bien protégée de l’humidité, permettant d’offrir un sommeil exceptionnel ou plus sain. L’alèse protège généralement son matelas des excès d’humidité (humidité corporelle ou humidité ambiante) et de la transpiration. Le but serait donc d’éviter à la détérioration du matelas, pouvant causer un affaissement prématuré et des moisissures. Du coup, elle serait plus résistante dans la durée et apporterait plus d’hygiène incontournable.

Une alèse : Un protège-matelas plus hygiénique

Généralement, une alèse permet d’apporter une protection hermétique à son matelas en cas de dispersion. Ce qui serait très praticable pour les mamans, vu que certains enfants pourraient encore faire des accidents. Afin d’avoir une protection totale, il est essentiel de bien choisir un protège matelas ayant une face en PU à installer vers l’intérieur du matelas même. Pour le cas du matelas Morphée, sa face extérieure est faite en coton doux, dans le but d’épargner les frottements et de se diriger vers le confort. Par ailleurs, une alèse pourrait être à la fois indéchirable et étanche, qu’elle se lave jusqu’à 90°C en machine. Par conséquent, les gens pourraient bénéficier d’une protection pratique, saine et efficace, en minimisant le risque en cas de petit accident par exemple (d’abîmer le matelas : renverser une tasse de café sur le lit…). D’une manière générale, la taille de son alèse devrait être adaptée à sa literie. Lors de l’achat d’un matelas, il faudrait toujours se demander quelle taille va mieux avec les draps de son lit, car il faudrait avoir exactement la même taille. De ce fait, le protège-matelas servira non seulement à protéger sa couette, mais aussi d’absorber la transpiration et l’humidité dégagée pendant la nuit. D’où, il est très important de bien choisir sa protection literie selon ses attentes et ses besoins.

Pourquoi choisir une protection literie ?

Avoir une protection literie est très importante, que ce soit pour les enfants ou pour les adultes. Son utilisation devrait être adéquate à son matelas ou à ses oreillers. Ainsi, il est essentiel de choisir une alèse pour son matelas dans le but : d’absorber la transpiration excessive, d’éviter de tâcher sa literie, de garantir une meilleure hygiène (laver la protection est plus simple que l’oreiller, le matelas ou le traversin), de protéger les personnes souffrant d’allergies, et de prolonger la durée de vie de sa literie. Toutes ces raisons comptent tellement qu’il faudrait prendre en compte des différentes protections literies. En effet, le protège-matelas a pour fonctions principales, d’un côté, de prévenir le développement des odeurs, des acariens et des bactéries, et d’un autre côté, de prolonger la durée de vie de sa literie tout en la protégeant des différentes tâches. D’où, l’alèse est indispensable afin d’avoir un bon confort et d’éviter l’humidité. En outre, le protège-oreiller (ou sous-taie) assurera de garder son oreiller propre et sain, pour une bonne hygiène. En effet, il empêche la transpiration pendant la nuit avant qu’elle ne salisse pas son oreiller. Du coup, il serait plus facile de le laver afin qu’il gardera toujours son gonflant initial et sa propreté. Tout comme le matelas, cette protection prolongera aussi la durée de vie de son oreiller. Pour son oreiller, il est recommandé d’ajouter une certaine protection à son traversin, permettant d’être plus hygiénique.

Quel est le type d’alèse choisir pour son matelas ?

Il existe trois principaux types de protège-matelas, dont on pourrait en choisir en fonction de ses attentes et de ses besoins. La première c’est l’alèse en forme de drap-housse, ce type de protège-matelas est très simple à installer avec des quatre coins élastiqués, il assurera une meilleure tenue et sans plis. Le maintien de cette alèse est parfait, et sa forme est la plus recommandée et la plus commune. La deuxième alèse c’est celle qui en forme « plateau », ce type de protège-matelas est une face plate de drap qui sera fixé aussi sur les coins élastiqués, tout en passant sous le matelas. Sa forme ne va certainement pas englober les coins et les bords du matelas. Et la troisième type d’alèse est celle qui est en forme de housse, afin d’avoir une protection intégrale. En effet, cette forme de housse est aussi appelée sous le nom de rénove matelas. Elle est très pratique lors d’un déménagement, car elle donne une seconde vie à sa literie, en protégeant entièrement ses deux faces. Comme matières de fabrication, le choix est différent selon ce que la personne recherche vraiment. La plus recommandée c’est l’alèse fabriquée à partir d’un coton, car c’est une sorte de matière très douce. Notamment, il existe aussi des alèses en éponge, en molleton, en jersey et en bouclette. Ces quatre matières pourraient être imperméables, c’est-à-dire qu’elles ont une couche supplémentaire en polyuréthane ou en PVC. De ce fait, il est important de privilégier à des protège-matelas plus légères, plus souple et non bruyante à l’opposé du PVC. L’essentiel serait donc de choisir une alèse respirante (bruyante et favorise la transpiration) et une alèse plus saine (avec des matières naturelles).

Les critères importants pour bien choisir son alèse

Pour le choix de son alèse ou de son protège-matelas, il faudrait prendre en compte quelques critères importants. Si l’alèse est destinée pour la protection du matelas en question, elle fera donc l’objet d’une protection imperméable, permettant d’éviter toute condensation ou humidité (vu que le corps humain dégage environ 0,5 L de transpiration pendant la nuit, y compris les éventuels fuites urinaires ou biberons renversés). Avoir une alèse est vraiment importante afin de garder le matelas propre, tout comme avec le drap housse version épaisse. Pour l’installation, il faudrait d’abord mettre l’alèse sur son matelas, puis il faudrait la recouvrir d’une parure de lit. En effet, le sur-matelas joue un rôle spécifique puisqu’il est mené à optimiser le confort de son matelas, tout en apportant un soutien et une épaisseur supplémentaire. Cependant, pour bien choisir le modèle d’alèse ou protège-matelas convenable, il est essentiel d’évaluer effectivement ses besoins. Les dimensions de l’alèse devraient correspondre à celles de son matelas. Et en termes de matières, elle devrait être plus ou moins chaude, imperméable ou absorbante, synthétique ou naturelle. Bref, il ne faudrait pas oublier ses traitements (pour les personnes allergiques) et les éventuelles contraintes pour l’entretien.

Une alèse : Les formes et les dimensions adaptées à sa literie

D’une manière générale, les formes d’une alèse se caractérisent en trois catégories : dont la forme plateau (dotée des quatre coins élastiqués, à glisser sous le matelas pour l’entretenir), la forme drap housse (dotée des bonnets élastiqués permettant de maintenir intégralement les côtés et la partie supérieure du matelas), et la forme intégrale (recouvrant complètement le matelas sur chaque face fixée à l’aide d’une fermeture à glissière, elle est souvent utilisée pour la rénovation des matelas tâchés). Concernant les dimensions adaptées à sa literie, elles devraient correspondre exactement à celles du matelas, afin de ne pas nuire à son confort de sommeil et de ne pas faire de plis (qu’il soit une place ou deux). Mais il faudrait faire attention à la hauteur des élastiques et des bonnets, car elle devrait être superficiellement supérieure à celle de son matelas.

Personnalisez votre étiquette avec nom et prénom
Comment trouver un médecin de garde à Clermont-Ferrand en ligne ?