Que faire si il n’aime pas sa nouvelle nounou ?

Que ce soit après la reprise du travail ou encore suite à un changement, quelle que soit la raison vous vous retrouvez avec une nouvelle nourrice pour votre enfant. Après quelque temps avec cette dernière cependant, votre petit ne semble pas l’apprécier. Difficile pour un parent de savoir s’il agit de la crise d’un enfant ou un réel signe d’incompatibilité. Nos conseils pour mieux gérer le conflit.

Discuter avec votre enfant

Lorsque leurs chers petiots sont concernés, les parents ont tendance à s’alarmer rapidement. Toutefois, gardez votre calme si votre chérubin n’accepte pas facilement sa nouvelle nounou. Dans les premières semaines qui suivent l’arrivée de cette dernière, il faut laisser un temps d’adaptations à l’enfant – surtout si n’est encore qu’un nourrisson. Si son attitude reflète un rejet ou une rébellion, il se peut que la séparation avec l’ancienne nounou ne se soit pas bien passée. À cause de cela il antagonise quiconque voudra la remplacer. Pour y remédier, vous pouvez commencer par discuter avec votre enfant sur les éventuels soucis. Puis montrer votre approbation par rapport à la nouvelle venue. Vous pouvez lui vanter certaines qualités de la nouvelle nounou comme son talent pour la cuisine, etc.

Influencer son comportement

Pour améliorer les relations entre la nouvelle nounou et votre enfant, vous pouvez commencer par passer du temps à la maison, si cela vous est possible. Votre présence apaisera éventuellement votre enfant, puisque sa réticence vient peut-être du fait qu’il n’est pas encore habitué à la fréquenter cette nourrice. Ne restez pas longtemps, mais occasionnez des visites, cela vous permettra aussi de voir comment elle se comporte avec lui. Donnez à cette dernière toutes les informations concernant votre enfant pour qu’elle intègre mieux ses préférences afin de lui plaire. Dans un premier temps, proposez-lui d’adopter les anciennes habitudes avec la précédente nounou pour que votre petiot ne perde pas ses repères.

Se poser les bonnes questions aux bons moments

Si deux mois passent et que votre enfant continue à pleurer en voyant arriver la nourrice ou qu’il rejette toujours sa présence, le problème pourrait ne pas venir de lui. Il est alors peut-être temps de remettre en question les compétences de cette nourrice. Avant de tirer des conclusions hâtives, il existe certains indices pour mieux cerner le mal-être d’un enfant : il a le sommeil agité, il rechigne à manger et boude ou fait des scènes. Dans ce cas de figure, on ne peut pas parler de maltraitance, mais plutôt de méthodes. Sa façon de traiter les enfants est peut-être trop tranchante ou au contraire trop laxiste et ne convient pas à votre enfant. Il faut alors considérer un changement de mode de gare comme la crèche.

Dénicher des vêtements pour enfantsà prix soldés
Lien entre l’enfant et la nounou : ne soyez pas jaloux !