Les enfants ne mangent pas assez : que faire ?

L’alimentation d’un enfant doit être équilibrée et saine pour que son organisme puisse se défendre et se développer normalement. D’une manière générale les parents considèrent que leurs enfants ne mangent pas assez. Pourtant il existe des cas où les enfants mangent réellement très peu. L’heure du repas devient alors une source de frustration pour ceux qui ont la garde d’enfant. Guide sur les gestes à adopter dans de tels cas.

Éventuelle raison de ces refus

Arrivé à un certain âge l’appétit des enfants se retrouve tout simplement freiné puisque leur métabolisme change. Durant les 24 premiers mois de leur vie, les enfants prennent 4 fois plus de poidsqu’à la naissance ; par contre une fois cette période révolue leur appétit est nettement réduit. Pas de panique, il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’une phase passagère qui peut perdurer jusqu’à ses 6 ans. Ainsi les petits repas ou encore les petites collations s’assimilent mieux à leur alimentation. Leur rôle des parents dans de tels cas de les guider en leur procurant des aliments sains et bénéfiques à leur croissance.

Inutile de le forcer à manger

En tant que parents vous pourriez vous inquiéter de la santé de votre enfant et de l’impact de ce faible appétit sur son développement. Vous serrez alors tenter de le forcer à terminer ses repas pourtant c’est un comportement à bannir absolument. N’oubliez pas que l’estomac de votre enfant ne mesure pas plus grand que son poing, il se remplit alors facilement si les gouters et les boissons sont fréquents. S’il rechigne à manger des aliments comme les légumes, ne critiquez surtout pas son comportement et la quantité qu’il mange. Ne créez pas de pression supplémentaire concernant son alimentation puisque cela ne ferait qu’aggraver la situation et rendre les heures de manger encore plus pénibles.

Ce que vous pouvez faire

Il se pourrait que votre enfant soit dans une phase où il ait conscience d’avoir le contrôle sur quelque chose et cherche donc à l’exercer. Sa nourriture est jusqu’ici la première chose qu’il puisse contrôler. Il est conseillé aux parents d’aller son sens, et de le laisser décider de la quantité qu’il veut bien ingérer. Par contre, il est de votre devoir de lui offrir un menu équilibré et non céder aux caprices de sucreries en tout genre. S’il n’aime pas ce que vous servez, n’allez pas remplacer le plat actuel en allant cuisiner un autre qu’il préfère. Expliquez-lui calmement qu’il devra s’en contenter, et s’il se décide à manger ne le félicitez pas. Cela soulignera le fait qu’il s’agit d’une « épreuve » désagréable à passer.

Comment gérer un caprice ou une crise pendant un repas ?
Comment leur faire aimer les légumes ?